Pages

dimanche 2 novembre 2014

Aux délices des anges

Auteur: Cathy Cassidy
Editions: Nathan
Parution: 6 novembre 2014
Pages: 212
Ma note: 16/20

Résumé

Je m'appelle: Anya
Mon âge: 13 ans
Je suis: tout juste arrivée de Pologne
Mon style: vieil uniforme acheté d'occasion
Je rêve: de commencer une vie géniale en Angleterre
Mon problème: rien ne se passe comme prévu, ni la vie en Angleterre, 
ni ma relation avec Dan, ce garçon rebelle pour qui je craque malgré moi...

Mon avis

Cette nouvelle série gourmande de Cathy Cassidy m'a donné l'envie de manger des cupcake à longueur de journées. On retrouve Anya, une jeune Polonaise, qui débarque en Angleterre sans même parler un seul mot de la langue nationale. On la suit dans ses aventures amoureuses et scolaires, pas toujours très sûre d'elles, mais qui m'ont plu.

Ce fût une lecture très agréable à lire: fluide et distinguée. Qui passe comme un lettre à la poste. On retrouve bien évidemment la magnifique plume de Cathy Cassidy, qui, de nouveau, n'a pas pu s'empêcher d'y insérer une pointe de gourmandises de temps à autre. C'est exactement ce qui me plaît chez elle, dans toutes ses histoires, elle arrive a nous parlé de pâtisseries et de viennoiseries. Je vous laisse découvrir de quelle manière elle a réussi dans celui-ci.

J'ai trouvé l'histoire en elle-même un peu, voir à certains moments beaucoup, clichés sur les bords. Je parle bien sûr de l'histoire d'amour entre Dan et Anya, de la "magie de noël" , de sa vie en général. Et c'est d'ailleurs ce qui ma également déplu dans la série "des filles au chocolat".

Outre tous ces éléments un peu cliché à mon sens, je me suis clairement plus accroché à Anya qu'à Cherry des "filles au chocolat" qui m'avait profondément ennuyée par sa mythomanie. J'ai trouvé déjà plus réaliste le fait qu'elle débarque en Angleterre et qu'elle ait du mal à s'intégrer dans son nouveau collège.


Anya parle tellement philosophiquement qu'à la fin, ce n'était plus crédible. On aurait dit qu'elle avait toute une vie derrière elle. Elle n'arrêtais pas de faire la morale aux gens et de leur donner des conseils, etc...

J'ai trouvé le tout début légèrement trop lent, avec des moment un peu ennuyeux. Mais une fois que ce début difficile est passé et que l'on entre petit à petit dans le contexte de l'histoire, je ne savais pratiquement plus m'arrêter de lire, tellement il était entrainant.

Je me suis beaucoup accroché aux personnages, et particulièrement à Frankie qui est une fille un peu ronde, qui le sait mais qui ne sait pas s'empêcher de manger des sucreries en permanence. Elle m'a en même temps fait de la peine et en même temps fait rigoler.

La résolution du problème majeur de l'histoire était selon moi très bien ficelée. Le dénouement des actions était assez recherché et bien trouvé. Je ne m'attendais pas du tout à ça. On se doute de la fin , mais on ne sait pas comment on va y arriver. Et ça, c'est une autre facette de l'auteure que j'apprécie.

Je ne sais pas si je l'ai préféré aux "filles au chocolat", mais j'ai passé un moment exceptionnel avec Anya et tous ses nouveaux amis. Je vous le recommande vivement.