Pages

samedi 16 août 2014

L'élite

Auteur: Kiera Cass
Editions: Robert Laffont
Collection: R
Traduit par: Madeleine Nasalik
Parution: avril 2013
Pages: 311
Ma note: 15,5/20

 /!\ Cet article va peut-être vous spoiler des éléments sur le livre concerné /!\

Résumé

La sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles? Convaincre le prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elle sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie.
Pour America Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué: ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l'amour qu'elle éprouve depuis l'enfance pour Aspen, garde royal qu'elle croise tous les jours dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales... 
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie...


Mon avis

Pour un deuxième tome d'une trilogie, "L’Élite" tient vraiment bien la route, malgré quelques points négatifs sur lesquels je reviendrai après. On retrouve notre America toujours aussi belle et flamboyante grâce à sa chevelure couleur braise dans un contexte un peu différent, car elle commence à s'intéresser au trône et songe au fait que ce pouvait être elle qui soit la future Reine d'Illéa.

Cette série devient une source sûre quand je veux passer un bon moment, mais plusieurs points on retenu mon attention dans ce tome 2. Parlons du comportement des personnage qui était plutôt stable dans "La Sélection" et qui qui, pour le coup, tombe en ruine. Je parle par exemple d'America qui m'a très clairement agacée à ne pas se décider entre Aspen et Maxon, une fois c'est l'un, une fois c'est l'autre. Je commence à en avoir marre de la voir toujours indécise. Et si vous ne le savez pas déjà, j'ai toujours été du côté d'Aspen, car pour moi, les sentiments qu'il éprouve pour America sont réels et sincères, tandis que Maxon, lui, cherche juste une Reine qu'il pourra combler de cadeaux et qui fera bien son boulot. J'aimerais également parler du Roi qui selon est une personne qui est égoïste et arrogant. Franchement, rien que de pouvoir penser à truquer la compétition juste parce qu'il n'apprécie pas America, moi je trouve ça inadmissible pour un Roi. Et enfin, nous avons Maxon qui, lui, dés qu'il fait quelque chose de grave ou qu'America lui reproche quelque chose, il retourne la situation pour qu'elle culpabilise pour je ne sait qu'elle raison.

Et à côté de tout ça, nous avons les personnages qui, pour moi, ont réussi à ne pas lâcher mon bouquin des mains. Je pense à la Reine qui, elle, a vraiment bien les pied encré dans le sol et qui est une femme juste. J'ai bien aimé qu'elle s'intéresse plus aux six sélectionnées restantes. Nous avons aussi Aspen que j'ai adoré dans son rôle de garde. Il est secret et mystérieux et j'ai adoré son rôle dans le déroulement de l'histoire. Et pour finir je vais un peu parler de Lucy à qui Kiera Cass à attribué une personnalité de pleurnicharde et sensible et c'est une personne qui m'a beaucoup plut dans l'histoire.

Le public quant à lui, m'a exaspéré quand il a tourné sa veste sur l'opinion qu'il avait d'America. Dans le premier tome, les téléspectateurs étaient très enthousiastes quand ils l'apercevaient et à présent, ils la détestent et c'est à peine s'ils ne lui jettent pas des cailloux à la figure.

Les risques qu'America prend avec Aspen, donne du piment à leur histoire d'amour, mais me fait un peu peur lorsqu'on voit ce qu'il sait passé avec Marlee et le garde avec qui elle a eu des relation intimes. Donc j'ai hâte de connaître la suite de leurs prisent de risques.

Je dirais que ce volet de la trilogie était remplit de péripéties qui ont suent nous tenir en haleine tout au long de notre lecture. C'est peut-être pour cette raison que je l'ai lu assez vite.

Et pour terminer cet article sur une note positive, je vais dire que la fin du livre a, selon moi, été très bien recherchée et très surprenante. 

Pour conclure, ce tome deux fut une bonne lecture, riche en rebondissements et en révélations, mais qui n'a pas relevé le niveau du premier volet.